Chinese Wars, sortie de 3 films dans un coffret DVD. A voir !

Publié le par Thierry-Patrick GERBER

FILM : sortie en DVD de Chinese Wars. Trilogie épique. L’histoire de la Chine au XXème siècle à travers 3 films de guerre produits par les studios de l’Armée rouge chinoise (August first Film Studio, créés en 1952). Editeur : M6 Vidéo, coffret de 3 DVD, 276 mn, chinois, sous-titrage français, 24,99 euros.***** The First August, 2007, 95 mn, de Song Yeming et Dong Yaching. Thème : Eté 1927, après avoir orchestré le massacre de Shanghai, le Kuomintang entreprend une purge sévère contre le Parti communiste chinois. Le 1er août, sous le commandement de Zhou Enlai, He Long, Ye Ting, Zhu De et Liu Bocheng, Nanchang se révolte. Le gouvernement donne l’ordre à Zhu De de réprimer le mouvement mais, sympathisant communiste lui-même, ce dernier se joignit ouvertement aux rebelles en leur apportant le soutien de ses troupes. Premier affrontement d’envergure entre le Kuomintang et le Parti communiste chinois.**** My Long March, 2006, 96 mn, de Zhai Junje. Thème: 1934, la guerre civile fait rage. Encerclée dans la province du Jiangxi par l’armée nationaliste du Kuomintang, l’Armée rouge chinoise décide, pour éviter d’être anéantie, d’effectuer une retraite stratégique. Commence alors un périple d’un an à travers onze provinces qui conduit le noyau dur des militants communistes jusqu’au refuge de Yan’an, dans la province du Shaanxi.***** Night Attack, 2007, 85 mn, de An Lan. Thème: Automne 1937: le Japon envoie ses forces armies en Chine, espérant une victoire rapide. En octobre, la bataille de Xincou éclate. Afin d’empêcher les renforts japonais d’atteindre la ville, le 769ème régiment est envoyé sur la route n°8. Xilian et ses hommes font leur chemin à travers les forêts montagneuses. Lors d’une patrouille, Xilian découvre que les troupes japonaises ont mis en place un aérodrome secret dans les collines. Mal équipés et beaucoup moins nombreux, il élabore avec ses hommes un plan pour attaquer l’ennemi et détruire l’installation.***** Attention : si vous le souhaitez, visionner avec un oeil et une oreille critiques les commentaires de Jean-Louis Margolin, dans les bonus (3 interviews) puisqu'il a co-dirigé un ouvrage avec l'ultra-réactionnaire Stéphane Courtois, anti-communiste notoire et de bas étage.*****

Commenter cet article