Condoléances aux victimes de la coulée de boue à Zhouqu, au Gansu

Publié le par Thierry-Patrick GERBER

Dimanche 15 août 2010, la Chine est en deuil. Deuil national, drapeaux en berne, et festivités annulées. Retentissements de sirène et cérémonies pour honorer la mémoire des victimes des glissements de terrain survenus le 8 août 2010, suite à des pluies diluviennes, dans le district de Zhouqu, appartenant à la Préfecture autonome tibétaine de Gannan, dans la Province du Gansu (nord ouest de la Chine). La cérémonie d'hommage, qui s'est tenue dans le village de Donjie à Zhouqu, a rassemblé plus de 5000 secouristes et habitants, observant une minute de silence. Des milliers de personnes se sont rassemblées aussi sur la Place Tian'anmen, à Beijing, pour assister à une cérémonie d'hommage. De nombreux dirigeants et anciens dirigeants étaient présents ou ont adressé des messages de condoléance aux familles. Alors que des milliers de soldats de l'Armée populaire de libération et de secouristes,... oeuvrent encore sur le terrain, dans des conditions extrêmement difficiles, le bilan officiel de la catastrophe s'élève à 1239 morts et 505 portés disparus. Selon le ministère des Affaires civiles, 45 000 habitants ont été évacuées. Dans ce secteur géologiquement particulier, ce qui explique en partie l'ampleur du désastre, des études menées par des géologues sont en cours pour organiser la reconstruction. En ce 15 août, nous nous joignons aux amis et au peuple chinois pour honorer la mémoire des victimes et partager la douleur de leurs familles.

Commenter cet article