La Chine rend hommage et est solidaire des habitants de Yushu (Qinghai)

Publié le par Thierry-Patrick GERBER

Nous nous associons à la journée de deuil national du peuple chinois et d'hommage aux victimes du séisme survenu dans la préfecture autonome tibétaine de Yushu (province du Qinghai) dans le nord ouest de la République populaire de Chine. Nos pensées vont aux familles et proches des 2046 personnes décédées et des 193 disparus, aux 12135 blessés. Nos espoirs de survie s’adressent aux 1434 personnes dont l’état de santé est critique. Aujourd’hui, mercredi 21 avril 2010, les drapeaux sont en berne, à 10 heures, trois minutes de silence ont été observées, puis les sirènes et klaxons ont retenti. La cérémonie qui regroupait sauveteurs, habitants et enfants en uniforme scolaire, près de l’épicentre, a été retransmise à la télévision nationale, une cérémonie s’est tenue à Xining, capitale du Qinghai et de nombreuses autres cérémonies officielles ont été organisées dans toute la Chine. Le 14 avril 2010, un séisme de magnitude 7,1 degrés a dévasté bourgs et villages de Yushu, située à 4000 mètres d’altitude. Les rescapés, puis les sauveteurs envoyés sur les lieux ont découvert un paysage d’extrême désolation. Dans le cadre de l’alerte n°1, soldats, personnels médicaux, techniciens et matériels de secours sont arrivés en avion à l’aéroport le plus proche. Des camions et des taxis ont pris le relais pour l’acheminement jusqu’aux zones les plus touchées. 15 000 sauveteurs (dont plus de 11 000 membres de l’Armée populaire de libération et de la police militaire), 2800 pompiers et membres des forces spéciales de police, 1500 secouristes spécialisés dans les séismes et accidents miniers ont œuvré sans relâche malgré les difficultés rencontrées par le travail en altitude. Les secouristes ont sauvé 17 000 personnes, 6870 personnes ont été retirées des décombres et parmi elles 6110 ont survécu. Dimanche 18 avril 2010, le Président Hu Jintao et le Premier ministre se sont rendus sur les lieux de la catastrophe pour assurer la population du soutien du gouvernement et du peuple chinois. Lundi 19 avril, soit cinq jours après le séisme, Wujin Cuomao, 68 ans, et Cairen Baji, 4 ans, ont été sorties vivantes des décombres d’un immeuble. Mardi 20 avril, des fonds de solidarité ont été récoltés. Le peuple chinois oeuvrera avec ses frères et sœurs de Yushu à la reconstruction du Qinghai, après l’avoir fait après le séisme de 2008 dans la province du Sichuan, qui avait engendré 87 000 victimes.

Commenter cet article